Livres

Epoustouflant Lacan


« Il y a, comme ça, des propos époustouflants énoncés par Jacques Lacan. On lui demandait souvent d’ouvrir des « Journées » ou des « Congrès » de l’École freudienne de Paris. Il était encore plus systématique qu’on lui demande de conclure lesdits « Congrès » ou « Journées ». À cette occasion, mais à d’autres aussi, des dires assez stupéfiants furent parfois prononcés. Eurent-ils les conséquences attendues ? Cités parfois, tus assez souvent parce que sans soute un peu perturbants pour la paix des esprits orthodoxes, il me paraît intéressant, voir heuristique, de les reprendre, lire et commenter, même brièvement, fin d’éclairer l’actuel de la psychanalyse. »
Editions Lambert-Lucas, Limoges.
136 pages, 15 euros.
ISBN 978-2-35935-159-0

 


Singuli

Petit vade-mecum de psychanalyse


Au petit jeu des questions et des réponses « singulières », l’auteur dresse, avec un certain bonheur, une sorte de portrait de la psychanalyse, un vade-mecum accessible à tout un chacun.
Vingt-huit questions, vingt-huit réponses, dont un court texte déclaratif de son amour pour la psychanalyse, …, afin que, bien que possiblement mortelle, elle ne meure !
Une bibliographie en fin d’ouvrage, bien trop souvent négligée ailleurs, est aussi la bienvenue.

Editions Lambert-Lucas, Limoges.
64 pages, 10 euros.
ISBN 978-2-35935-060-9


Féminin pluri-elle

 

Jean-Michel LOUKA pratique la psychanalyse, à Paris depuis trente-cinq ans. Sa passion de la recherche et son désir de transmettre la psychanalyse l’on conduit au cours des vingt années de son séminaire public à déplier la question qui l’anime sur le féminin. Dans cet ouvrage, treize chapitres se lisent avec grand intérêt comme autant d’approches par différentes voies de cette question.

Edition PSYCHASOC :
http://www.psychasoc.com/Livres-numeriques/Jean-Michel-Louka-Feminin-pluri-elle

 

… Pas sans Lacan,
dix questions de clinique psychanalytique

Ces dix questions de clinique psychanalytique reprennent le fil du séminaire public donné par l’auteur à l’École Lacanienne de la Salpêtrière entre 2003 et 2010. L’ouvrage aborde successivement la question de la définition de la psychanalyse ; de sa pratique et de sa transmission; de la formation des psychanalystes; de leur statut, notamment face aux «psychothérapeutes professionnels» récemment institués par l’État (loi de 2004 et décret d’application de 2010) ; de l’avenir et du bilan de la discipline, avant d’aborder les thèmes fondamentaux des liens existant entre Freud et Lacan, du transfert et du féminin. Revenant au passage sur des aphorismes tels que «L’inconscient est structuré comme un langage » ou «Il n’y a pas de rapport sexuel» qu’il remet en contexte et explique dans un langage simple non dépourvu d’humour, l’auteur présente de façon claire et synthétique les apports de Lacan à l’histoire de la psychanalyse.

Editions Lambert-Lucas, Limoges.
110 pages, 10 euros.
ISBN 978-2-35935-034-0

De la notion au concept de transfert
De Freud à Lacan

Si Sigmund Freud rencontre la notion de transfert et la transforme en concept de la psychanalyse, Jacques Lacan fait évoluer ce dernier en l’intégrant, comme toute question de la psychanalyse, dans les trois dimensions de son ternaire RSI (Réel, Symbolique, Imaginaire).
Bien évidemment, Lacan parle de la dimension imaginaire du transfert, déjà majoritairement présente dans la conception freudienne, mais il en dégage irréversiblement la dimension symbolique.
Qu’en est-il alors, dans la logique de l’abord lacanien, d’une troisième dimension, réelle, du transfert ?
Ce livre est une enquête. Celle-ci s’attache à suivre, progressivement, cette logique qui débouche sur un « Réel de transfert », cernable dans l’œuvre de Lacan, bien que jamais nommé comme tel.

Editions L’Harmattan
229 pages, 21,50 euros.
IBSN : 978-2-296-06998-5

Les commentaires sont fermés.